Quand il naît le 30 juin 1909 à Lauter en Saxe, Gerhard Hänel est le plus jeune de quatre enfants. Ses parents possèdent une épicerie et tout va bien pour la famille. Quand Gerhard Hänel a 13 ans, son père meurt et sa mère se voit alors obligée d’élever seule les quatre enfants. Malgré l’adversité, ils ne manqueront de rien. À 14 ans, Gerhard Hänel commence un apprentissage de serrurier ; à 20 ans, il est ingénieur et trouve rapidement une place chez un fabricant réputé de meubles métalliques en Hesse.

En 1933, âgé alors de 24 ans, il se met à son compte grâce à un emprunt et s’établit sur un terrain de ses parents. Dans un premier temps, il travaille seul jusqu’à ce qu’il ait rassemblé l’équipement nécessaire à la construction de meubles métalliques en réparant des machines d’occasion et en construisant lui-même l’atelier de peinture, l’étuve de séchage et l’installation de production d’électricité. Coup dur : il n’est pas autorisé à faire fonctionner une soudeuse par points sur le réseau local.
 Le premier atelier de production de Gerhard Hänel à Schwarzenberg-Neuwelt
« Cela a été le premier coup bas reçu d’une administration. »
Citation de G. Hänel
En 1936, Gerhard Hänel épouse sa première femme, Hilde, qui mourra dans un accident en 1949. Une fille, Ingrid, et un fils, Gerd, sont issus de ce mariage.
Dans la localité voisine de Neuwelt, il trouve un grand terrain disposant d’un raccordement en courant fort et jouxtant la voie de chemin de fer. L’entreprise emménage dans les nouveaux locaux en 1939.

Durant la guerre, l’acier est rationné et il faut rechercher de nouveaux clients.

Pour l’entreprise Zeiss-Jena et ses usines secondaires, G. Hänel produisait des récipients métalliques en tôle destinés à transporter des appareils optiques sensibles en toute sécurité.
« Comme il y avait une pénurie d’acier, il fallait faire du neuf avec du vieux. »
Citation de G. Hänel
Après la guerre, confronté à la pénurie qui règne en Allemagne, il place un outil sur une presse plieuse pour fendre des bombes vides et les retransformer en plaques de tôle.

Ensuite, les pièces subissaient un recuit avant de devenir des objets utilitaires. Les clients appréciaient particulièrement les poêles à frire et d’autres articles tels que des étriers de serrage pour bocaux de conserve, etc.
 Diplômes d’ingénieur délivrés par l’école d’ingénieur de Zwickau, 1929
© Hänel GmbH & Co. KG Des idées innovantes. Une technique parfaite. Des systèmes flexibles.