Le nouveau départ à Bad Friedrichshall
Au début des années 1950, séjournant en Allemagne de l’Ouest pour affaires, il fait la connaissance de sa deuxième femme, Liselotte. Après le mariage, elle accompagne son mari à l’Est et c’est là que le premier fils, Michael Hänel, vient au monde en 1951.
« Malgré la double charge de travail, il restait toujours la nostalgie de l’Ouest libre et de l’ancienne clientèle qui renouait avec la prospérité. »
Citation de G. Hänel
Ne voyant pas de perspectives en Allemagne de l’Est, Gerhard Hänel se réoriente vers l’Ouest. C’est là que naît le deuxième fils, Joachim Hänel, en 1953.

En 1952, avec sa femme Liselotte, il part habiter chez ses beaux-parents à Stuttgart et, un an plus tard, il recommence « à zéro » à Bad Friedrichshall.

Dans ce qu’il appelait une « cabane en bois », il se met à construire des armoires à rideaux et du mobilier de coiffure. L’entreprise connaît une expansion rapide. Un jour, Gerhard Hänel voit des classeurs automatisés dans un prospectus américain et il se dit : « Moi aussi, je suis capable d’en fabriquer. »
 Gerhard Hänel avec sa femme Liselotte et ses deux fils Michael et Joachim
 Le premier local de production à Bad Friedrichshall
© Hänel GmbH & Co. KG Des idées innovantes. Une technique parfaite. Des systèmes flexibles.