Karl-Bruno Hänel
Éloge par Kurt Velmeke
Extrait de l’éloge funèbre prononcé par Kurt Velmeke à
l’occasion du décès de M. Karl-Bruno Hänel
Karl-Bruno Hänel
*3 septembre 1934, † 24 juin 2014
Karl-Bruno Hänel était présent dès les débuts de la société Hänel.

En 1957, Hänel a été la première entreprise européenne à produire en série des classeurs utilisant le principe du paternoster. La contribution de Karl-Bruno Hänel a été décisive dans le développement de ce produit.

Jusqu’à son départ à la retraite en 2004, il était directeur d’exploitation de l’usine de Bad Friedrichshall. On peut dire qu’il a participé à toute l’histoire de l’entreprise aux côtés de son créateur, son oncle Gerhard Hänel.

C’est Karl-Bruno Hänel qui a réalisé en pratique les nombreuses innovations mises au point par Gerhard Hänel. Du fait de son étroite collaboration avec Gerhard Hänel, il a vécu de près toutes les grandes évolutions de la société.

Nous remercions Karl-Bruno Hänel pour son dévouement au service de notre entreprise.

Direction générale et personnel de Hänel Büro- und Lagersysteme

 Enfant, Karl-Bruno Hänel était déjà fasciné par la technique
Cher Karl-Bruno,

Tu peux être sûr que l’oeuvre de ta vie restera vivante et qu’elle sera poursuivie par la famille Hänel conformément à ce que tu aurais voulu.

Par ton dévouement inlassable, tu as grandement participé à jeter les bases qui fondent la réussite actuelle de l’entreprise Hänel.

C’est une chance d’avoir pu parcourir ce trajet professionnel avec toi et tu m’as aussi apporté beaucoup sur le plan personnel.

Mille mercis aussi au nom du personnel de Hänel. Tu étais une personnalité hors du commun et ton exemple continuera toujours de briller dans nos mémoires.

Kurt Velmeke
J’étais très ému au moment de prononcer du fond du coeur les dernières paroles d’adieu à Karl-Bruno.

« Il est certainement bien plus difficile de faire un éloge funèbre que de rendre hommage aux mérites d’une personne vivante. Karl-Bruno a toujours fait preuve d’une grande vivacité et il va sûrement m’écouter avec attention depuis là-haut.

Karl-Bruno et moi avons fait connaissance à la fin des années soixante. À l’époque, il était déjà le bras droit de M. et Mme Hänel senior. Pour ma part, j’étais l’assistant du propriétaire d’un client de Hänel. Au cours d’une conversation, j’ai eu l’impression d’avoir gagné sa confiance.

C’était le début d’une collaboration de 50 ans à la fois fructueuse et merveilleuse sur le plan humain. Cela paraît difficile à croire, mais pendant tout ce temps, nous n’avons pas eu une seule dispute personnelle.

Bien sûr, nous avons eu des désaccords, mais ils portaient surtout sur des questions d’ordre technique, domaine dans lequel ses connaissances étaient d’ailleurs bien supérieures aux miennes. Quand je lui soumettais des idées en rapport avec les produits, il n’était pas rare qu’il les accueille avec scepticisme, mais plus tard il venait me voir avec une solution technique appropriée. Il n’a jamais cessé de créer en production les conditions les plus favorables à la vente des produits.

Avec M. Hänel senior, Karl-Bruno avait créé une gamme de produits avancés pour lesquels il restait à trouver des clients. Quand ces produits ont été montrés au public pour la première fois, au salon de Hanovre de 1971, Karl-Bruno est venu toute une semaine en renfort des vendeurs sur le stand de l’entreprise.

Au cours de cette semaine épique, nous avons réfléchi ensemble au moyen de gagner des clients à nos nouveaux produits, ce qui nous a fortement rapprochés. Pendant la journée, Karl-Bruno était toujours sérieux et concentré, mais il n’était pas en reste pour mettre l’ambiance quand nous passions la soirée ensemble après la fermeture du salon.

C’est à cette époque que Karl-Bruno a réalisé toutes sortes d’idées avec Hänel senior. Karl-Bruno n’a jamais hésité à prendre des initiatives techniques pour trouver des solutions faisables. Il est difficile de dire par les mots tout ce que Karl-Bruno a fait pour l’entreprise et son per-sonnel.

Il était toujours serviable et avait une grande capacité d’écoute. Parfois, il pouvait être soupe au lait, quand c’était nécessaire, mais il n’était jamais rancunier et il était connu pour sa franchise. Bref, il était unique. »

Kurt Velmeke,
Directeur commercial 1971 – 2011

 Technicien SAV de Hänel devant un des premiers classeurs de bureau Hänel
© Hänel GmbH & Co. KG Des idées innovantes. Une technique parfaite. Des systèmes flexibles.